logo frances Hyperhidrose Info logo varices Clinique Naturale I - São Paulo
Av. Moema , 87 cj 51-52
Moema – São Paulo
Parking : Al. dos Jurupis 452
Phone: 55 11 50511075
Clinique Naturale II - Interior
Avenida Antonio Ometto, 525
Limeira – São Paulo
Phone 55 19 34538490
directeur general
Informations about varicose and spider veins for patients and health professionals
Informações sobre varizes para pacientes e profissionais de saúde
Information à propos des varices et des télangiectasies pour patients et profissionnelles de la santé
HOME La Clinique Les Médicins Rendez-vous Hôpital Email Aesthetic News Search
  Qu' est-ce que
  Causes
  Signes et Symptômes
  Traitments
  Pourquoi BOTOX®?
  Traitment BOTOX®
  Action du Blocage
  Comme est appliqué ?
  La Histoire du BOTOX ®
  Sympathectomie
  Sympathectomie Complications
  BOTOX ® X Sympathectomie
  Recherche
  Référence
  International Recherche
  Complét Texte
  Photos
  Links

Histoire

  C'était un poète allemand, lui aussi,  médecin et scientiste, qui a  expliqué la maladie appelé  botulisme. Dr. Justinus Kerner de Württemberg, a publié les premières études sur la maladie de 1817 à 1822. Dr. Kerner, un représentant du mouvement poétique romantique allemand, a eu  ses poèmes musiques  par Schumann. Mais dans ses premières études du botulisme, Dr. Kerner a déjà imaginé que la toxine qui a causé une telle sérieuse maladie, pourrait être utilisée pour traiter des maladies comme les spasmes musclés.  Ce grand poète, grand médecin, excellent scientiste, et être humain étonnant s'est détaché  dans tous les domains aquels il a s'est dédié.   Mais le poète - médecin  ne pourrait pas entrevoir que cette toxine serait un jour  utilisée pour traiter l'apparence de gens et les rendre plus heureuses.   

 

 

Dr. Justinus Kerner


En 1978, la toxine a été appliquée dans les êtres humains comme traitement par Scott, et étonnamment, c'était  sûr qu'elle serait utilisée en beaucoup d'autres indications médicales, y inclus l'esthétique. Jean Carrhuters a travaillé avec Scott etila sollicité la toxine pour  le traitement du strabisme. Un patient de strabisme traité par Carrhuters lui a dit que ses rides  ont diminué après que la toxine a été appliquée. Avec son mari, Jean Carrhuters a commencé à utiliser la toxine pour la cosmétique;  c'était le début  d'une révolution que nous avons observé dans le traitement des rides  et du vieillissement de la peau faciale.   

Dans une épidemie de Botulisme B en Suisse, on a observé que la Toxine Botulique, excepté l'action du blocage dans la musculature striée,  a aussi bloqué la transmission du système nerveux autonome. Il y avait des malades avec Botulisme qui a presente la suppression en sueur qui a duré jusqu'à 2 années.       

  Le premier rapport de suppression de  suer à cause de l'utilisation de la Toxine Botulique pharmacologique a été fait dans une étude en 1995. À ce temps, un médecin volontaire a injecté en soi-même 1 unité de Toxine Botulique dans le sous-cutané de l'avant-bras. En conséquence, la transpiration de cette région a été diminuée.      

Après on afait,  des études pour bloquer la transpiration dans les volontaires sans Hyperhidrose en Europe, et finalement, dans les malades avec l'hyperhidrose Axillaire Par conséquent, la toxine a été appliquée plus tard aux États-Unis, pour l' Hyperhidrose des mains.   

  Le médecin-chef  de la Clinique Naturale, Miguel Francischelli Neto MD PhD, a présenté le premier travail scientifique au Brésil sur l'usage de la Toxine Botulique pour contrôler l' Hyperhidrose. Ce travail scientifique était le quatrième au monde. Beaucoup d'autres travaux, faits par le Prof. Francischelli, ont suivi celui-ci.  

L'usage de toxines fait partie de l'histoire de la médecine. C'était le même avec la pénicilline produite par un champignon, et avec une drogue qui est utilisée largement pour l'hypertension,  dérivée du poison du serpent "jararaca." Beaucoup d'autres toxines qui résultent èn  substances naturelles ont été aussi utilisées.  Les doses utilisées pour le traitement des rides sont autour de 30 fois inférieures  à celles qui causeraient de plus grandes complications ou des maladies. Cela rend toute l'intervention très sûre. Le médecin, poète et scientifique Kerner, serait satisfait de voir  telle toxine dangereuse qui est apprivoisée et a utilisé pour le bonheur et l'amélioration de la qualité de vies des personnes.       

 

Hiper-hidrose e Toxina Botulínica

Primeiras pesquisas mundiais

Jenzer 1975
Descreveu alterações do SNA em pacientes com botulismo B que apresentavam supressão de sudorese.
Cheschire 1996
Auto injeção no antebraço com supressão de sudorese.
Buschara 1996
Supressão de sudorese  axilar em voluntários sadios.
Schneider 1996
Supressão de sudorese palmar  em voluntários sadios.
Schneider 1997
11 pacientes com Hiper-hidrose axilar e palmar . Aplicação no subcutâneo.
Naummann 1997
1 caso de Hiper-hidrose palmar.
Shelley 1998
4 casos de Hiper-hidrose palmar,  aplicação intradérmica . Supressão de 4 a 12 meses.
Francischelli 1999
2 casos palmares e 1 axilar : Aplicação intradermica- 70 à  100 U

XXXIII Congresso Brasileiro da  SBACV-  BH

Karanfilov 2000
24 casos axilares :400 U -  4 casos retorno em 7  à  10 meses. Outros 20 sem Hiper-hidrose em 15 meses.

last actualization:

 

Ce site suit des principes de Code d'Éthique pour santé  a l’Internet.  L'information médicale est seulement pour l'education/information. Ni toutes les procédures ont présenté dans ce site ont  exécuté à la Clinique Naturale. L'information diffusée sur le site est destinée à encourager , et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin . Les Photos et Dessins sont seulement pour l'information. Si vous avez un problème médical, s'il vous plaît contactez votre Médecin  ou Professionnel de Santé  . Ce site este produit par Médecins de la  Clinique Naturale et ne reçoit pas publicités de quelque  autre compagnie ou personne.  © copyright 2002 - 2008 Clinique Naturale. Tous droits réservés. Nouvelle publication ou redistribution de tout contenu sont interdites formellement sans le consentement écrit antérieur. last actualization: